Notre histoire

Depuis 2017, nous œuvrons par l’éducation à une meilleure intégration des jeunes migrants au sein de la société.

3aMIE, une association d’actions.

En 2017, 3aMIE est co-fondée par 7 associations déjà en lien avec ces mineurs. Ces structures sont à la fois membres du Conseil d’Administration, financeurs, partenaires institutionnels et partenaires opérationnels.

scolariser les Mineurs non-reconnus.

Au moment de sa création, 3amie répondait à un besoin : permettre aux mineurs isolés étrangers, non reconnus comme tel par le département, d’être scolarisés.

En effet, lorsqu’un jeune est reconnu mineur, il est pris en charge par l’A.S.E ( l’Aide sociale à l’enfance), qui l’intègre dans les structures de l’Education nationale ( Collège ou Lycée). Lorsqu’il ne l’est pas, il se retrouve livré à lui-même, sans hébergement ni scolarisation. Pour en savoir plus sur la situation des mineurs non-reconnus, ce court-métrage présenté lors de la 9ème édition du festival Nikon explique les épreuves qu’ils ont à affronter lors de leur arrivée en France.

D’autres associations s’occupant de l’hébergement et des démarches administratives à Grenoble, 3aMIE vient compléter cette prise en charge en ouvrant une école avec des bénévoles. Dès le début, l’école propose 25 heures hebdomadaires de cours en français, mathématiques, sciences, histoire-géographie, éducation civique et d’autres matières au fur et à mesure de son développement.

Entre 2017 et 2020, grâce aux discussions avec nos partenaires et avec les institutions publiques, des progrès sont réalisés.

Suite à l’Agora organisée en mars 2019 avec Y-Nove, les jeunes mineurs scolarisés à 3aMIE peuvent passer les tests du Centre d’Information et d’Orientation. Ces tests leur ouvrent les portes de l’Education nationale, leur permettant d’intégrer des formations en collèges et lycées de l’agglomération grenobloise.

Un périmètre d’actions élargi !

2020 marque un changement important pour notre association. Au regard des besoins, l’association décide d’élargir ses critères d’accueil en ouvrant l’école 3aMIE aux jeunes majeurs ayant entre 18 et 21 ans.

La question des débouchés pour ces jeunes se pose alors : que peut proposer 3aMIE comme diplôme à des jeunes majeurs exclus des circuits institutionnels ?

Les membres de l’association décident donc de lancer le programme C.A.P Sans frontières, destiné à préparer des jeunes majeurs à valider un diplôme dans des secteurs dits en tension

En concertation avec la CCI et la CMA, sont finalement retenus les secteurs de la restauration et du bâtiment. 3aMIE se lance dans la préparation de deux CAP que les jeunes passent en candidats libres :

  • le CAP Maintenance des bâtiments de collectivités dont les ateliers se trouvent au Village Afpa.
  • le CAP Production et service en restaurations en partenariat avec Cuisine sans frontières.

Le premier diplôme forme des personnes capables d’entretenir des bâtiments grâce à des connaissances en plomberie, en électricité, en menuiserie, en peinture, revêtement, etc. Le second apprend un métier dans le domaine de la cuisine.

Lancement de notre École-Atelier !

En 2021, 3aMIE lance l’Ecole-Atelier, une proposition hybride permettant aux jeunes majeurs intéressés par les métiers du bâtiment, sans pour autant avoir le niveau dans les matières générales pour prétendre au CAP, de se former à la maintenance des bâtiments de collectivités.

Comme les jeunes de l’Ecole 3aMIE, ils passent le DELF (Diplôme d’étude de la langue française) en fin d’année pour valider leurs acquis en français. Quand ils seront prêts, ces jeunes passeront des CCP (Certificats de compétences professionnelles) composant le Titre professionnel AMB (Agent de maintenance des bâtiments).

Retour haut de page